Un autre Twilight? Pas vraiment non…

les--toiles-de-noss-head,-tome-1---vertige-508307

Les étoiles de Noss Head, tome 1 Vertige, Sophie Jomain, ed. J’ai lu, 4 octobre 2014.

Résumé:

À presque 18 ans, Hannah enrage de devoir subir un nouvel été à Wick, petite ville portuaire écossaise. Il n’y a pas plus ennuyeux que cet endroit pour une citadine de son âge. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Leith. Il est bâti comme un roc et possède les plus beaux yeux qu’elle ait jamais vus. Qu’importent les rumeurs qui courent au sujet du jeune homme… l’attirance est immédiate, réciproque et irrépressible.
Puis tout bascule. Le conte de fées se transforme en cauchemar et le destin d’Hannah est scellé. Leur relation résistera-t-elle à l’inimaginable ? Sauront-ils vaincre le pire ? Car les légendes sont parfois plus réelles que l’on croit.

Mon avis:

Un énième dans le genre de la romance surnaturelle, mais comment ne pas le lire à force d’en entendre parler partout, partout, partout (et je vous l’ai déjà dit, par moment je suis un vrai mouton de pânurge). La curiosité l’emportant, je me lance et moi qui ne suis pas fan du tout de ce genre de Bit-Lit, j’ai plutôt passé un bon moment.

Hannah, belle rousse incendiaire de 18 ans, va passer l’été chez sa grand mère à Wick, une petite, toute petite ville en Ecosse. Elle va s’ennuyer, regretter,s’adapter, s’amuser, se faire agresser, être sauver, chercher, trouver et savoir. Et dans tout ce fatras 2 garçons: Davis, gendre idéal en apparence et Leith, mauvais gars en apparence. Même si l’on distingue les prémices du schéma du triangle amoureux, il n’en ai rien, du moins à la fin de ce tome 1 car notre héroïne est très vite confrontée à des choix de vie importants.

J’avoue tout de même un certain agacement quant au caractère ou aux décisions d’Hannah: ne fait pas ça, pas grave je le fait quand même, reste là mais non pourquoi, parle pas à n’importe qui, hey, je faits ce que je veux. Enfin, elle fait tout pour trouver les ennuis et se débrouille pas si mal à ce jeu là; de plus par moment elle manque de lucidité quant à ce qui l’entoure ou bien de clairvoyance quant aux comportements de ceux qui l’entourent, un peu naïve en somme et un peu trop plaintive parfois. J’ai également, un petit bémol concernant notre héros masculin: Leith, que j’ai trouvé trop en retrait dans le récit, voir carrément absent par moment, pour finalement avoir très vite et en bloc certaines informations le concernant, un peu déroutant comme approche, pour ma part.

Celà reste une bonne lecture loisir, avec en fond l’Ecosse, terre de mystère par excellence, quant à la teneur fantastique du récit, elle tient aux créatures que l’on va rencontrer ainsi qu’au folklore, que j’ai trouvé plutôt dense et bien expliqué, qui s’y rattache. Peut être que cette saga va me réconcilier avec ce genre de Bit-Lit.

Note:  7/10

Publicités

4 réflexions sur “Un autre Twilight? Pas vraiment non…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s