Le fruit défendu…

did-i-mention-i-love-you-est-le-bouquin-a

Did i mention i love you, tome 1, Estelle Maskame, ed. Pocket Jeunesse, 7 janvier 2016.

Résumé:

Eden, 16 ans, va passer l été dans la nouvelle famille de son père, à Santa Monica, en Californie. Il vient de refaire sa vie, ce qui signifie qu Eden a trois nouveaux demi-frères. Le plus âgé, Tyler, est un vrai bad-boy : séducteur, égocentrique, violent … Mais Eden décèle en lui une grande fragilité, conséquence d’un lourd passé. Fascinée, elle ne peut s empêcher de succomber au charme de la seule personne qui lui est pourtant défendue : son demi-frère.

Mon avis:

J’ai ressenti le besoin, durant le mois d’avril, de lire une romance young adult, quelque chose de rapide, simple et facile, je ne demandais pas une plume lyrique mais une lecture repos et j’en suis tout à fait satisfaite.

L’on va  suivre Eden qui, après de nombreuses années sans nouvelles de son père, va passer les vancances chez ce dernier, lequel a refait sa vie et épouser une femme mère de 3 garçons dont l’aîné: Tyler, 17 ans est plutôt colérique, fêtard, rebelle mais (et sans grande surprise) terriblement beau et séduisant. Et ce qui au début pour Eden semble être du dégoût vis à vis de son demi frère (rapellons-le) va peu à peu se transformer en  intérêt puis en véritable fascination et enfin en attraction.

Eden va très vite trouver sa place, même si elle avoue pendant très longtemps le contraire, au sein du groupe d’amis de Tyler et celà va lui permettre de se rapprocher de lui et découvrir que ce jeune homme cache bien des choses, et possède une rage de vivre ou plutôt de se détruire. Un brin caustique, il n’aura de cesse de la taquiner, de lui tourner autour sans que notre petite héroïne ne voit le loup arriver. Cependant nos protagonistes ont beau être de la même famille recomposée, à aucun moment je n’ai trouvé leur relation malsaine, tout juste compliquée.

J’ai littéralement dévoré ce livre en une nuit, je n’ai pas pu le lâcher, j’étais tellement hâppée que je voulais absolument savoir le fin mot et rien que là ce fût un choc pour moi, je ne pensais pas autant accrocher à cette histoire Young adult, moi qui ces derniers temps est plutôt déçue par le genre, qui ne se renouvelle pas beaucoup.

Et même si dans cette oeuvre, tout les codes de la romance Young adult ainsi que certains de la romance New adult sont repris j’ignore pourquoi mais j’ai ADORE.

Alors comme précisé ci-dessus ce n’est pas du Proust et en effet l’écriture de l’auteur est simple et fluide, mais ce que l’on demande à ce genre d’oeuvre c’est plutot une histoire qui se lit comme l’on regarde un téléfilm. Et ce n’est pas si péjoratif comme remarque!!! 

C’est mon « After » de 2016, sachant que j’avais adoré le tome 1 de cette saga et que par la suite j’ai trouvé le tome 2 redondant, j’espère que cette saga D.I.M.I.L.Y en 3 tomes (le tome 2: Did i mention i need you, vient de sortir en France et le tome 3: Did i mention i miss you ne sortira qu’en juillet aux Etats-Unis ), ne me fera pas le même effet.

 

Note: 8/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s