Princesse un jour, paria toujours?

BLACKLISTEE_HD-507x800

Blacklistée, Cole Gibsen, ed. Hugo Roman coll. New Way, 8 octobre 2015.

Résumé:

En apparence, Regan Flay a tout ce dont on peut rêver. A 17 ans, elle est populaire, étudie dans l’un des meilleurs lycées du monde, et ses parents ont les moyens de satisfaire le moindre de ses souhaits.
Mais sa vie bascule le jour où, en arrivant en cours, Regan découvre ses textos et messages privés Facebook placardés sur les murs du lycée. Vacheries, mensonges, insultes, manipulations : tout est là, exposé aux yeux de chacun. En une seconde, elle passe du statut de princesse à celui de véritable paria. Ses amis lui tournent le dos, et les autres élèves du lycée commencent à lui faire vivre un véritable enfer.
Elle trouve du soutien auprès de Nolan, un jeune homme plutôt beau garçon mais légèrement dysfonctionnel socialement. Ce dernier découvre vite que Regan est tout sauf la miss Parfaite qu’elle voulait bien montrer. Sous sa carapace, c’est une jeune fille angoissée, qui a du mal à supporter les exigences de sa mère concernant son avenir. Car rester toujours au top demande une sacrée dose d’énergie, et aucun échec n’est envisageable.
Pourtant, la chute de Regan n’est qu’un début, et personne n’en sortira indemne…

Mon avis:

Regan, jeune, jolie,populaire et langue de vipère à ses heures perdues, n’hésite pas à se servir de renseignements récoltés sur ses ennemis potentiels pour garder son statut social au sein de son lycée. Fille d’une politicienne, elle tient de sa mère une détermination et une obstination sans faille ou presque…

Mais un matin, elle trouve placardé dans tout son lycée certains de ses messages les plus acerbes, et là commence pour elle une véritable descente en enfer. Epaulée, uniquement d’un « looser » un peu geek et décalé, elle va tenter de relever la tête en attendant que la tempête passe.

Reagan est une peste, sans vraiment l’être, une gentille fille, sans vraiment l’être non plus; elle joue sur le fil du rasoir tout le long du livre, se battant pour redorer son blason et récupérer non pas sa vie d’avant mais une partie de ses amis. On est tour à tour exaspéré par son caractère ou ses actes, et attendrit par le calvaire qu’elle subit au quotidien.

Cependant à aucun moment je n’ai vraiment eu de l’empathie pour notre héroïne, trop flagrante, trop superficielle, trop dans l’apitoiement et quant au dénouement il est arrivé sans surprise pour ma part. Quant aux personnages secondaires, il y avait matière à de plus amples approfondissements autant sur certains sujets effleurés que sur la manière qu’ils ont de gérer leurs sentiments.

En dépit de son sujet principal intéressant et d’actualité, j’ai trouvé que le développement de l’intrigue et le ressenti des personnages restaient trop en surface et tombaient souvent dans les clichés.

Note: 6,5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s