Le ciel peut attendre…

eternite-jess-rothenberg

Eternité, Jess Rothenberg, ed. La Martinière Jeunesse Fiction, 5 avril 2012

Résumé:

Le coeur des anges n’est pas aussi paisible qu’où le croit. Un Petit Coin de Paradis, tel est le nom de cette pizzeria de l’Au-delà fréquentée par quelques âmes perdues… C’est là qu’échoue Brie, dépitée et déçue, après avoir eu le coeur brisé, littéralement, par son petit ami. Parmi les habitués de cet endroit, Patrick, un jeune homme séducteur et moqueur, lui propose d’être son guide. Parviendra-t-elle, grâce à lui, à dénouer les secrets qui pesaient sur sa vie ? A faire le deuil de son amour perdu et à aimer de nouveau ? Brie osera-t-elle enfin faire le grand saut vers la liberté ?

Mon avis:

Brie a eu le coeur brisé, littéralement, en deux par une révélation de son petit ami, morte immédiatement, subitement, irrémédiablement et la jeune fille réclame vengeance. Restant obsédée par le monde des vivants elle en oublierait presque qu’elle est décédée et c’est ce que va sans cesse tenter de lui rapeller Patrick, un jeune homme rencontré dans un lieu isolé de son paradis à elle.

L’histoire peut paraître lourde, triste et vous plomber le moral mais pas du tout en fait: l’écriture est légère et facile, Brie est, du moins pendant les deux tiers du livre, assez futile. Et l’on se contente de suivre, en partie, une adolescente révoltée de mourrir si jeune. Mais lorsque la petite étincelle de l’acceptation va se mettre à briller, une vision plus noire, plus triste et réaliste du deuil va se mettre en place pour, bien sûr, finir sur une note d’amour et d’espoir.

Alors oui ce livre traite d’un sujet difficile mais la partie fantastique et young adult prend le pas sur au moins les deux tiers de l’oeuvre et nous offre seulement par la suite une partie traitant de la mort et de son acceptation par les proches et par la personne défunte pour, comme cité précédemment, finir sur une note positive d’espoir. C’est ce manque de profondeur sur la douleur et le chagrin dûe au deuil qui, pour moi, a pêché au niveau de ma lecture, malgré qu’elle en soit restée divertissante.

Notes: 6,5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s