Quelle déception…

 

The book of Ivy , Amy Engel Ed. lumen 5 mars 2015

Résumé:

Au nom de quoi seriez-vous prêt à tuer ? À la suite d’une guerre nucléaire dévastatrice, la population des États-Unis s’est retrouvée décimée. Un groupe de survivants a fini par se former, mais en son sein s’est joué une lutte de pouvoir entre deux familles pour la présidence de la petite nation. Les Westfall ont perdu. Cinquante ans plus tard, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, dans une cérémonie censée assurer l’unité du peuple. Cette année, mon tour est venu. Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le fils du président que je suis destinée à épouser. L’objectif, c’est la révolution, et le retour au pouvoir des miens. Peu importe qu’un cœur de chair et de sang batte dans sa poitrine, peu importe qu’un innocent soit sacrifié pour des raisons politiques. Peu importe qu’en apprenant à le connaître, je fasse une rencontre qui change ma vie. Mon destin est scellé depuis l’enfance. Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera. Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ?

 

The revolution of Ivy , Amy Engel Ed. lumen 5 novembre 2015

Résumé:

Condamnée à l’exil pour ses crimes, Ivy se retrouve seule au-delà de la barrière qui protège les siens d’un monde hostile, dévasté par l’arme atomique des décennies plus tôt. Trahie par sa famille, abandonnée par Bishop, elle doit quitter Westfall et s’enfonce dans la nature sauvage et découvre qu’elle est habitée. Cette année, mon tour est venu. Mais la ville où elle est née se tord dans les convulsions d’un coup d’État, et le chaos ne tarde pas à régner. C’est un Bishop différent qui débarque dans le camp où Ivy s’est réfugiée, un Bishop qui a découvert, entretemps, plus d’une vérité. Il est temps pour la jeune fille de décider ce qu’elle compte faire : se venger ou… faire la révolution ?

 

Mon avis:

Comment parler une fois de plus de cette saga, maintes et maintes fois rabâchée sur les réseaux sociaux, les blogs, youtube et j’en passe…

Je me suis moi même précipitée sur cet oeuvre après un véritable matraquage médiatique qui m’a poussé, moi belle brebis consommatrice, à vouloir ce livre à tout prix et ce dès sa sortie. Grand bien m’en fasse celà me servira de leçon.

Je ne suis pourtant pas bien difficile à convaincre et je pense être une lectrice plutôt conciliante. Et pourtant, pourtant… Il arrive parfois (quoique de plus en plus souvent dernièrement) que je passe TOTALEMENT à côté d’une histoire. Et ce fut le cas, du moins pour le tome 1, de cette saga.

Je vous plante le décor. Je suis une grande adepte de la dystopie et celà grâce ou à cause (chacun en jugera) de la fameuse saga Divergente, et depuis je cherche en permanence un nouveau récit qui me rapprocherai un temps soit peu de ce que cette dernière m’a fait ressentir. Je me lance donc avec une certaine fébrilité dans cette nouvelle lecture et là…

Le néant, le vide historique abyssale des pages qui se tournent. Même si parfois les premiers tomes  ne servent qu’à planter le décor , il me semble que le moins serait d’y mettre ne serait ce qu’un sursaut d’action.  Nous suivons Ivy qui pour mettre à exécution les plans de vengeance ourdis par son père et sa soeur épouse le fils du président en place; et qui doit pour satisfaire la vindicte familiale, le tuer. Et nous suivons pendant les 2 tiers du livre (si ce n’est plus!) les pérégrinations sentimentales de la jeune fille dans un monde post apocalyptique plongé dans une léthargie qui transparaît jusque dans la trame de l’histoire. Car il ne se passe rien!!!

!!!ATTENTION SPOILERS!!!

Cette dernière découvre la vie conjugale auprès de Bishop et tente, à elle comme à nous, de démontrer comme ce dernier est « gentil » et ne mérite peut être pas de mourrir. OK, ce n’est pas comme si on ne se doutait pas dès le début qu’elle n’allait pas le tuer, sinon où serait l’histoire? Cependant la lenteur voir le manque d’actions des personnages nous plongent nous même dans cette apathie imposée aux protagonistes. Une torture, et quand arrive enfin une prise de décision de la demoiselle suivit d’un peu d’actions ce n’est que pour nous lancer le cliffhanger au visage et nous laisser béat de cette lecture morose et en demi teinte.

Faisons le deuil de ce premier tome et passons tout de même au deuxième.

L’honneur est sauf, du moins en partie. Ivy, seule et désoeuvrée arrive cette fois à nous embarquer avec elle dans sa déchéance et dans sa quête de survie, l’on souffre avec elle, l’on meurt de faim et de soif avec elle, ses agressions sont les nôtres et j’ai largement préféré cette empathie (bien que douloureuse). Cependant l’exaspération que peut nous inspirer la jeune fille est a son paroxysme lorsque cette dernière, privée de Bishop, nous pleure son amour perdu et le retrouve pour mieux le repousser. Alors là j’ai eu des envies de meurtre: des lignes et des lignes pour nous décrire tout le mal qu’elle ressent pour finalement le repousser, l’éviter, le fuir quand enfin il fait sa réaparition en lui criant son amour. Aaaaaaaahhhhhhh, achevez moi!!!!!

Quant aux personnages secondaires ils ne semblent exister que pour mieux servir la seule et unique histoire d’Ivy. Ils semblent exister là hors du temps sans réel passé, sans avenir, sans profondeur, ni histoires propres. Le mal et les meurtres qu’ils infligent sont parfois choquants mais toujours justifiés de façon rapide, facile et abrupte. Bref vous l’aurez compris je ne suis pas la plus grande fan de cette saga.

Une héroïne qui n’en est pas une, nombriliste et sans saveur, des personnages secondaires à la botte de cette dernière, je reconnais tout de même une certaine fluidité à l’écriture de l’auteur, et je lui reconnait également le travail accompli, l’histoire se tient et je comprends tout à fait que certaines personnes puissent l’apprécier; je pense juste ne pas être l’une d’entre elles et celà n’est que mon avis personnel.

Lisez le, tentez et peut être vous plaira-t-il?

note:  4,5/10

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s